ABOUT

bandeau-About

Dessine-moi une idée*

*Idée (Larousse): élaboration originale de la pensée, permettant, en particulier, de répondre à une situation, d’être à l’origine d’une action, d’une œuvre ou d’une invention originale.

 

L’idée dépasse la notion de concept publicitaire. Elle touche à la conception d’un espace, aux objets qui le définissent, aux gens qui l’habitent, à leurs habitudes et leurs besoins. Une idée ne se contente pas d’aider à communiquer ou à vendre. Elle change la vie de ceux qui en bénéficient !
Si vous cherchez des “idées”, je tiens ma table à dessin prête pour vous !

A propos:
Mikaël Mourgue est originaire de Bretagne, de l’océan, du surf et de la voile qui donnent au quotidien son lot de défis, de folie et de liberté.
Dès l’enfance, la créativité fait aussi partie de sa vie. Son père, Olivier Mourgue*, n’est pas vraiment un inconnu du design international. Son oncle, Pascal Mourgue, non plus !
Ce bain culturel original va lui donner un goût prononcé pour l’innovation et une sainte horreur des conventions !
“Ne nous contentons pas de rafraîchir l’existant. Un designer doit savoir proposer de nouvelles fonctionnalités et composer des environnements inédits”.
Après des études à Londres en design et communication au Ravensbourne Collège of design, en passant par Otis Parson de Los Angeles, et un stage à Paris chez philippe Apeloig et RSCG design (Ségéla), Mikaël Mourgue repousse les frontières du design graphique pour imaginer des concepts qui dépassent les notions de forme et de fonctionnalité pour explorer une idée d’authenticité.
“Quand la ligne graphique devient objet, l’esprit de la chose émerge”.

“ON-OFF”: le studio de graphisme qu’il fonde dans les années 1990. Il dessine logotypes, visuels et accessoires pour des marques de vêtements de surf comme Surfwear; “Gotcha, Town & country, OP Ocean     Pacific ou Quiksilver”

“FACE-IT france”: la société qu’il crée au début des années 2000. Elle réinvente la communication évènementielle de l’époque avec des accessoires promotionnels inédits. La Vodka ABSOLUT aura ses bracelets-invitations. La société BIC sera séduite par un concept de suremballage imprimé servant à cacher les mentions obligatoires des paquets de cigarettes. Le Brasseur Fisher adoptera aussi le concept pour ses suremballages promotionnels. Pour les visuels, Mikaël Mourgue fait participer des artistes comme Raymond Hains.

“TIME-IT watch”: la montre sans aiguille, ni cadran qu’il conçoit dans le milieu des années 2000. Une ligne graphique de micro LED incrustés dans un bracelet de silicone qui indique l’heure par le déplacement de la lumière autant que la signature visuelle nocturne de son propriétaire !

“SEXPOSE”: la collection graphique de vêtements virtuels qu’il dessine dans les années 2010. Plus qu’un style, c’est un manifeste, une façon originale “d’exposer” son identité.

“TOYTOY”: la collection de meubles en carton recyclable pour les jeunes enfants qui sera le coup de cœur 2012 de la chaîne de magasins RONA. Écologique, personnalisable, abordable et robuste, une ligne de produits qui amuse les touts petits autant qu’elle les initie aux principes du développement durable. www.toytoy.ca

  • 2011 Grand Prix GRAFIKA  / Emballage pièce unique – Fauteuil / TOYTOY
  • 2010 Prix Intérieurs FERDIE / TOYTOY : développement durable / éco-design
  • 2010 Prix Excellence SIDIM – TOYTOY : Nouveau produit développement durable

À côté de ces projets, Mikaël Mourgue s’est impliqué dans de nombreuses collaborations. A Montréal (Québec), il a conçu plusieurs collections pour des marques tels; “Project Raw et OP Ocean Pacific, Jeep”. En temps que Directeur artistique, Mikaël  est intervenu sur différents projets pour l’agencede communication “Beauchemin” et pour le groupe; “TC Media” en prenant en charge des comptes tels;  “Métro, Super C, Uniprix, Unimat”…

En parallèle de ses activités, Mikaël Mourgue reste ouvert à tout nouveau projet capable de stimuler son imagination.
Car, tant qu’il y a des idées, il y a de la vie !

 

*Olivier Mourgue: réinvente le design français des années 1960, avec notamment la chaise Djinn que Stanley Kubrick lui commande pour son: “2001 l’odyssée de l’espace”.